Cheveux blancs, comment les assumer ? ou pas…

September 7, 2020 10:55 par Caroline
1e/7c/f35806041aefe2262283b49f219b.jpeg

L’apparition des premiers cheveux blancs peut être une source de stress parce qu’ils évoquent la fuite du temps. Mais cette canitie peut se produire dès l’âge de 30 ans pour des raisons génétiques et là, on ne peut encore parler de vieillesse. Certains(es) les assument pour en faire un atout séduction, d’autres ne les acceptent pas du tout et les camoufler est quasi obsessionnel. 

Cheveux blancs, un atout beauté au naturel 


Avec l’âge la production de mélanine diminue. Or c’est ce pigment naturel qui donne, entre autres, aux cheveux leur couleur. Avant d’être totalement blancs, les cheveux passent d’abord par le gris argenté. Pour ne pas afficher ce « coup de vieux », le premier réflexe est de les teindre. Mais plus le temps passe, plus le nombre de cheveux blancs augmente et les racines disgracieuses réapparaissent sans cesse, jusqu’au jour où l’on décide d’en finir avec ces produits chimiques pour assumer enfin cette crinière blanche. 

Mettre ses cheveux blancs en valeur


Les femmes sont de plus en plus nombreuses à abandonner les colorations et arborent fièrement cette blancheur naturelle, bravant les remarques les plus acides de leur entourage, faisant fi de la pression sociale. Et si afficher ses cheveux blancs était un style, une nouvelle tendance, un signe de libération ? De bons soins réguliers permettent de nourrir les cheveux blancs et de leur donner une belle brillance. Quelques masques limitant leur jaunissement sont obligatoires. Enfin, l’idéal pour ne pas « faire vieux » est de les couper très courts ou si l’on préfère une coupe plus féminine, de se limiter à une longueur aux épaules. 

Couvrir ses cheveux blancs sans les abîmer 


Difficile d’assumer ses cheveux blancs (ou gris) quand on n’a pas encore passé la trentaine ou que l’on n’a toujours pas digéré d’avoir soufflé ses 55 bougies…  On dispose de plusieurs solutions pour camoufler ses cheveux blancs, gris ou poivre-et-sel.

Sur une base blonde, le blanc étant moins apparent, on se contente d’un carré flou et quelques mèches pour un trompe-l’œil très réussi. Sur des cheveux foncés, on pose une coloration plus soutenue, avec reflets auburn qui réchauffent l’ensemble de la chevelure ou bien un caramel plus doux ponctué de mèches plus claires. Un shampooing repigmentant est moins agressif mais en abuser ternit les cheveux. Enfin, on peut opter pour un camouflage d’urgence avec un simple mascara… Et pour dissimuler les repousses, on accessoirise ses cheveux. 

Catégories : Santé

Commentaires d'article


Laissez un commentaire

Derniers articles

Catégories
Minceur
Sommeil
Santé